La Starza 1

La Starza di Ariano Irpino: Un site millénaire

La colline de La Starza ou Monte Gesso à Ariano Irpino (Province d’ Avellino) est un site parmi les plus importants de la Préhistoire méridionale. En effet, elle a été le siège d’un habitat qui s’y est développé de façon continue depuis le Néolithique ancien jusqu’à la fin de l’âge du Bronze. Hauteur isolée dans une région où prédominent les dorsales parallèles et les vallées étroites, la colline de La Starza voit converger à ses pieds trois cours d’eau, aujourd’hui une partie de l’année quasi à sec, mais qui, dans le passé, ont eu un rôle essentiel, facilitant les contacts entre la région de Bénévent et l’Hirpinie orientale.

Bien que l’interêt géologique et archéologique du site soit connu depuis la fin du XIX ème siècle et qu’une grande quantité de matériels hors stratigraphie ait pu être recueilli durant les travausx d’extraction d’une carrière de plâtre située aux pieds de la colline, il faudra attendre la fin des années 50 pour que la recherche archéologique s’intéresse au site. Des sondages conduits par le chercheur anglais D.H.Trump mirent en évidence sur les deux sommets du Monte Gesso et sur ses pentes une exceptionnelle et durable fréquentation durant le cours de la Préhistoire. Ces sondages permirent à Trumps d’ articuler sur la base de la typologie céramique l’occupation de la Starza en plusieurs phases culturelles distinctes (Fig. 1).

Fig-1-La-collina-anni'50
Figura 1. La colline dans les années 50.
Fig-2-La-Starza-Situazione-
Fig. 2. La Starza. Situation actuelle. La colline est aujourd’hui quasi entièrement détruite à la suite des travaux d’extraction.

 

Après un abbandon prolongé du site, la Surintendance archéologique de Salerne, Avellino et Bénévent le tutella en grande partie et programma en 1984 une fouille destinée à vérifier la consistence archéologique du secteur de la colline qui avait survécu à la drammatique destruction du site par la carrière. Le collèégue Amodio Marzocchella mena durant plusieurs mois une campagne de fouille extensive au centre du plateau nord, dernier témoin de l’ancienne colline. A partir de 1988 la fouille nous a été confiée et depuis lors, chaque année, jusqu’en 2000, nous y avons organisé une campagne de plusiers mois, qui réunissait des étudiants de différentes universités italiennes et étrangères.
Jusqu’en 2000, c’est principalement le secteur relatif à la fréquentation la plus récente de la zone (du Bronze moyen à l’âge du Fer) qui a fait l’objet de la recherche. Cependant en 1989, 1994, 1999 et 2000 les interventions se sont portées aussi sur une partie limitée du plateau nord occupé par un habitat du Néolithique à céramique à décor imprimé évolue (facies de Guadone). En 1989, à environ une quarantaine de mètres de la limite du plateau, dans une paléovallée, a été mis à jour un grand nombre de sépultures en incinération dans des vases situliformes (Fig. 3).

 

fig.1.Ceramica-impressa
Fig. 3. Céramique imprimée.

L’abondance du matériel trouvé, la densité et la complexité des structures, la longue durée de l’occupation font de ce site un palimpseste exceptionnel pour la Campanie et pour toute l’Italie méridionale.
Les niveaux de cabanes néolitiques, dans cette région où est encore mal documentée la phase la plus ancienne de la période, ont restitué de objets lithiques et une quantité considérable de céramique  imprimée. L’étude de la faune indique que les ovicaprinés constituaient la base de l’élevage de La Starza, tandis que les espèces suines et bovines étaient beaucoup moins diffuses.
La longue recherche sur le plateau nord, dans le secteur de l’âge du Bronze, a permis de recueillir à partir des premiers niveaux d’habitat postérieur à l’éruption du Vésuve des Ponces d’ Avellino (3550 B.P.) et pour toute la période du Bronze moyen et récent les variations typologiques et les transformations structurales qui sont survenues (Figg. 4, 5, 6).

Fig-5-Tazza-con-ansa-pennat
Fig-6-Tazza-con-manico-asci

Fig. 4. Tasse avec une anse en forme de plume de la période protoappenninique.
Fig. 5. Tasse avec une prise en forme de hache de la période protoappenninique.

Fig-7-Vaso-con-decorazione-
Fig. 6. Vase avec décor excisé en forme de double spirale du Bronze moyen.

Outre les nombreuses cabanes, des secteurs destinés au travail du bronze ont été dégagés. Ils ont restitués des formes de fusion, des creusets, des tockens et des objets en bronze finis et en cours de finition. En ce qui concerne la période du Bronze récent, La Starza constitue l’une des rares évidences de la Campanie, bien que seuls des foyers y aient été reconnus. Le puissant mur de fortification qui courrait le long du bord du plateau et le fossé parrallèle à ce rempart devraient, quant à eux, être plus probablement datés au Bronze final (Fig. 7).

Fig-3-Terrazzo-nord-de-La-S
Fig. 7. La Starza. Plateau Nord avec le rempart