Recherches

La recherche durant ces dernières années a été largement orientée sur les points suivants:

La fouille et l’étude de l’habitat de Poggiomarino, la « Venise de la Protohistoire », Il s’agit d’un des sites les plus importants des Âges du Bronze et du Fer fouillé en Europe dans les dernières années. Son état de conservation est exceptionnel, grâce à sa conservation en milieu humide. Il servira de référence dans de nombreux domaines, notamment pour l’étude des objets et des structures en matières organiques et pour le référentiel dendrochronologique.

La publication des campagnes 2000-2004, sous la forme d’une monographie en deux volumes paraîtra aux éditions Bretschneider à Rome. L’exploitation des données de ce site désormais très célèbre a donné lieu à diverses contributions scientifiques.

Le deuxième filon de recherche est celui des habitats de l’Âge du Bronze de Nola. La publication du village du Bronze ancien de Croce del Papa, la « Pompéi de la Préhistoire », tout aussi extraordinaire que le site de Poggiomarino, du fait de l’excellent état de conservation dû cette fois à une éruption du Vésuve qui l’a détruit brutalement, est prévue dans la collection du Centre Jean-Bérard de Naples.

Toujours à Nola, une nouvelle fouille (Piazza d’Armi), effectuée de mai à juillet 2008, sur demande de la Surintendance Spéciale, a porté sur une maison et un quartier artisanal du Bronze ancien.

La préparation de la publication sur le four de potier (VIe s. av. J.-C.) de Treglia est très avancée. Il s’agit de la publication attendue des deux campagnes de fouille (1992 et 1995) dans le quartier artisanal de M.te Castello, non loin de l’oppidum de Trebula Baliensis (Pontelatone-Caserte). L’exploration d’un grand four de type vertical et d’une partie des cinq dépotoirs a permis de dégager une énorme quantité de la production qui consistait en récipients en argile grossière (mortiers, écuelle-couvercles, urnes simples et à oreillettes, askoi, doliums) La céramique d’impasto fin (kylikes à pied haut biansées et quadriansées, amphores, oinochoai) pourrait avoir été plus limitée. Dans ces décharges étaient également associées à des vases de «bucchero rosso» (oinochoai et hydries), à de la céramique fine à vernis noir (kylikes de type C) et de type «étrusque archaïque» (écuelle décorée par une bande sous le bord). Un grand intérêt revêt la présence de coupes ioniennes B2 d’imitation locale. Le bucchero noir étrusque (coupes basses, à bord rentrant et à profil caréné, canthares à pied haut et à pied annulaire bas, kotylai, oinochoai trilobées, petites cruches à embouchure ronde) est très représenté. Sur cette classe céramique, des signes et des lettres imprimés dans l’argile crue et graffites se retrouvent très souvent (fond des coupes basses et autres formes).

Bonne part du répertoire de l’archaïsme tardif de la Campanie septentrionale est documenté.

La publication de la nécropole archaïque de Castellammare di Stabia, quasi achevée, a été repoussée pour des raisons budgétaires., tandis que la monographie (première partie) du site pluristratigraphié de La Starza à Ariano Irpino est en voie d’achèvement.

Un point fort de l’activité déployée regarde les modifications géophysiques, naturelles et anthropiques de l’environnement.

L’un des axes privilégiés regarde la géoarchéologie: l’évolution des lignes de rivages , mais aussi la téfrochronologie et l’impact sur les anciennes populations des éruptions survenues en particulier durant l’Âge du Bronze (l’éruption des «Ponces d’Avellino» et les nombreuses éruptions dites protohistoriques»), les chantiers suivis ayant pour la plupart une même caractéristique: celle de se situer en milieu volcanique.

Les variations du climat constituent l’ un des filons de recherche privilégié. Différentes rencontres auprès du CUEBC (Ravello) ont conduit à l’édition “Climatic-environmental variations and impact on man in the circum-mediterranean area during the Holocene” (Edipuglia, 2003) Cet ouvrage qui recueille les communications de deux Séminaires internationaux sur les transformations profondes qu’a subit l’environnement, fait suite au volume “Système Homme-environnement entre Passé et Présent” publié (décembre 1998) par le même éditeur.

Plus récemment une collaboration s’est établie avec le Laboratoire de Chrono−Ecologie−UMR 6565 du CNRS grâce au projet LAMA “Holocene changes in environment and climate, and history of human societies in Central Mediterranean as reflected by LAke and MArine records”. Coordinateur Michel Magny.

En relation avec les fouilles menées dans les dernières années, une série de recherches est en cours avec des physiciens pour l’étude de la première métallurgie du Bronze en Campanie, avec l’Université Federico II de Naples, pour la caractérisation pétrographique des céramiques de Poggiomarino (même université) et pour les datations: radiocarbone (laboratoire C.I.R.C.E. de Caserte), géochronologie (Paris sud) et dendrochronologie (laboratoires de Berlin).